sensibiliserforce femmes - equipe

Forums Emploi
force femmes

Les Forums pour l’Emploi, dont l’objectif est d’informer et de proposer des solutions concrètes de recrutement, permettent la rencontre entre les femmes accompagnées par Force Femmes et les acteurs économiques locaux (entreprises, fédérations professionnelles, sociétés d’intérim…). Ils sont régulièrement organisés par les antennes de Force Femmes.

force femmes
Mon parcours professionnel est assez traditionnel : secrétaire en PME, je suis devenue ensuite assistante dans un groupe. Et un jour, le choc d’un licenciement collectif de toute une équipe et le début de ce que je peux appeler avec le recul deux années de cauchemar. J’ai connu Force Femmes  sur Internet... Avant, j'avais toujours retrouvé facilement un emploi, mais cette fois-ci, j'ai eu peur : après avoir répondu à des centaines d'offres, je ne suis pas sûre d’avoir reçu plus de 0,5% de réponses ! Inutile de dire que la déprime s'installait. Force Femmes m’a accompagnée et a su me booster, me recadrer et me pousser à chercher en dehors d’Internet, à sortir de chez moi et utiliser mon réseau. Sans Force Femmes, je serais encore au chômage. _Joséphine, accompagnée par Force Femmes
force femmes
 

Relations entreprises
force femmes

Force Femmes sensibilise le monde de l’entreprise à l’emploi des femmes de plus de 45 ans afin d’optimiser leur retour à l’emploi et de les mettre en relation avec des employeurs potentiels. L’association travaille également à nouer des partenariats avec des institutions et entreprises sensibles aux questions de diversité et à l’intégration professionnelle des femmes. Pour ce faire, Force Femmes développe un réseau solidaire et participe à la réflexion et au débat public.

force femmesIl est primordial d’aller à la rencontre des entreprises pour plaider la cause des femmes de plus de 45 ans, identifier les freins à l’embauche et tenter de les faire lever. Notre objectif : tordre le cou aux idées reçues sur les femmes de 45 ans qui seraient « trop vieilles », « plus assez dynamiques », « trop exigeantes »... trop, plus assez, trop, plus assez… Et si ces soi-disant tares étaient des atouts ? A 45 ans, on est autonome, on sait davantage ce qu’on veut, on a des capacités d’organisation (travail, enfants, maison), on a acquis des compétences dans différentes activités... Tout n’est qu’une question de regard. _Elise Moison, Déléguée Générale

Haut de page